PALMARÉS – Année 2015

dr-dre-compton#10 : Dr. Dre – Compton : A Soundtrack By Dr. Dre
Pas mal d’autres albums auraient pu occuper cette place… j’ai beaucoup apprécié et écouté ce dernier projet du Docteur. Si je le mets dans mon top c’est que c’est mérité mais aussi et surtout pour rendre hommage à l’artiste qui est et restera l’un des grands noms du hip-hop et de la musique plus globalement. Au revoir et merci pour tout ce que tu as fait pour cet art André.f

Afficher l'image d'origine
#9 : Freddie Gibbs – Pronto EP
J’en vois d’ici se gratter la tête. Quoi ? Un EP de trois morceaux sur un top de fin d’année ? Trois morceaux que j’ai écouté dès la sortie jusqu’à encore aujourd’hui. « Pronto », « White Range » et « Diamonds »… pas une fausse note, cet EP c’est la perfection. Avec cette place, je récompense aussi en même temps son album Shadow Of A Doubt sorti plus récemment mais comportant quelques déchets. Je souhaitais donc souligner ce mini projet, qui est parfait. Thug life never died n*gga !
 f
Afficher l'image d'origine
#8 : Ludacris – Ludaversal
Déjà dans mon top de milieu d’année, Ludaversal a réussi à conserver une place dans le top final de l’année. Un retour en force de Ludacris, un retour des méandres, vraiment. Après l’EP Burning Bridges sorti quelques moins auparavant, qui était très prometteur, le rappeur d’Atlanta transforme l’essai et nous livre un album extrêmement solide qu’on n’avait pas vu venir.
 f
Afficher l'image d'origine
#7 : Boosie Badazz – Touch Down 2 Cause Hell
Les mêmes arguments que ce que j’avais avancé au milieu de l’année. Un projet pour lequel Boosie a trempé ses couilles dans l’acide. Une hargne et une rage au micro qui sont communicatives. Son séjour en prison lui insuffle une énergie folle. Un vrai plaisir à écouter encore et encore, malgré la longueur du projet, véritable exploit.
 f
Afficher l'image d'origine
#6 : The Internet – Ego Death
La petite douceur, le petit air frais de mon top. Une pointe de soul/r’nb n’a jamais tué personne, au contraire. J’ai totalement découvert ce groupe (issus du collectif Odd Future qui n’est plus) cette année avec cet album et j’en suis franchement tombé amoureux. Syd Tha Kyd au micro est envoutante. Une légèreté et délicatesse qui font voyager.
 f
Afficher l'image d'origine
#5 : Vince Staples – Summertime ’06
Ce projet est celui d’un prodige. L’effroi des rues de Los Angeles, le trafic de drogues, les guerres de gangs, les bavures policières… tout ça raconter avec un aplomb qui fout froid dans le dos par un Vince Staples quasi stoïque. Un grand album.
 f
Afficher l'image d'origine
#4 : Jay Rock – 90059
L’attente de près de 4 ans pour enfin avoir le droit d’écouter le deuxième album de membre fondateur de TDE aura valu le coup. Jay Rock nous livre un album d’une intensité folle en s’essayant à un nouveau style, plus en souplesse et subtilité que ce à quoi nous avions l’habitude. Un style qui lui va comme un gant. Pas un seul déchet sur ce projet qui confirme très clairement qu’il n’a rien à envier à ses confrères de label.
 f
Afficher l'image d'origine
#3 : Lupe Fiasco – Tetsuo & Youth
Ce come-back en état de grâce de Lupe Fiasco c’est encore mieux que le retour de Rocky. Enfin libéré des chaines d’Atlantic Records, le rappeur de Chicago nous propose enfin un nouvel album à la hauteur de son talent fou. On retrouve l’ingéniosité dans sa plume, des choix musicaux audacieux et judicieux. Enfin ! Alors qu’on l’avait jeté aux oubliettes, Lupe ressurgit de nul part et nous promet déjà 3 albums supplémentaires pour 2016… Hâte !
 f
Afficher l'image d'origine
#2 : PNL – Le Monde Chico
C’est la première fois depuis que je fais mes palmarès annuel qu’un album de rap français vient s’y loger. De plus, c’était vraiment à deux doigts que je le positionne en première place, véridique. Tellement je l’écoute en boucle sans m’en lasser depuis sa sortie, incroyable. Je sais très bien que 2 personnes sur 3 lisant ce palmarès seront révoltés de voir PNL cité mais cet album est tout simplement fabuleux. Effet de mode ou vrai classique ? Seul le temps le dira mais en attendant c’est une vraie claque à chaque écoute. QLF !
 f
Afficher l'image d'origine
#1 : Yelawolf – Love Story
Dès la première écoute Love Story était devenu mon album préféré de 2015, il n’a jamais quitté cette place depuis le mois d’avril (si je ne m’abuse). Après un Radioactive totalement raté qui ne lui ressemblait pas du tout, Yelawolf semble vraiment avoir sorti l’album qu’il voulait faire et trouver la musique qu’il souhaite proposer au public. On le sent libre et responsable des choix qu’il prend et cela se ressent vraiment. Un putain d’album !
 f
La déception :
Afficher l'image d'origine
Cherry Bomb – Tyler The Creator
J’avais adoré Wolf et j’attendais énormément la suite, provenant d’un artiste qui prend des risques et tente des choses. Ce projet a clairement fait un énorme plouf pour moi. Je n’ai pas su l’écouter en entier en une fois de l’année. Trop bruyant, trop brouillon. C’est non, non et non. Très déçu.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s